Vous êtes ici : Accueil > S.A.E. > 1er cycle > Apprécier > Pierre et le loup 2
Publié : 29 mars 2009

Pierre et le loup 2

Bon, bon, bon... J’ai mal raconté ce que je fais avec Pierre et le loup. Je pense que ça vaut la peine de dire ce que je fais avec ce beau petit conte musical. J’aimerais entendre votre point de vue , votre approche sur le sujet...

Primo : J’utilise un livre, genre bande dessinée de l’histoire, qui venait avec l’enregistrement. J’ai numérisé toutes les images du livre et je les montre à l’aide d’un canon assisté de mon ordinateur. J’utilise le logiciel ACDSee qui est bien utile pour la gestion des photos sur un ordinateur. Donc la musique + les jolies images de mon livre. La classe est très attentive. Je questionne ensuite les élèves pour vérifier leur compréhension de l’histoire.

Secundo : Les élèves font l’activité du manuel Ba daboom (s’cuzez). Découpages et tout...

Tertio : en enchaîné quand les élèves ont fini le premier travail (en fait, chacun y va à son propre rythme ce qui me fait beaucoup penser à un processus de différenciation) ils peuvent aborder le dictomanie. Tout au long de ces deux travaux je mets toujours des grandes images ou affiches des instruments de l’histoire sur les murs de la classe. En fait j’utilise (c’est un peu difficile à expliquer) une technique un peu spéciale qui demande aux élèves de se déplacer continuellement dans la classe pour chercher les réponses. Pour chaque réponse il y a deux images à des endroits différents dans la classe. Par exemple pour le chat, il y a une image montrant le chat et une clarinettiste. Cette image n’a pas de légende ou de texte explicatif. A un autre endroit de la classe il y a une image d’une clarinette avec cette fois-ci une légende. L’élève doit chercher à connecter les deux images pour trouver la bonne réponse. Je laisse travailler les élèves seuls ou en équipe de deux selon leur choix. Les élèves adorent travailler de cette façon et l’atmosphère de la classe est habituellement très agréable.

Le tout dure environ trois cours et les travaux sont conservés en classe pour évaluation. Pour la compétence "apprécier", J’utilise cette activité ainsi qu’une série sur Mozart qui est devenue au fil des années bien appréciée des jeunes (je vous en reparlerai). Ça nous fait un beau petit port folio.

Pour finir, je fais cette activité à la fin de deuxième année parce qu’à ce moment de l’année les élèves sont plus habiles et peuvent travailler de manière plus autonome.

Commentaires ? Suggestions ?

doudelitou

Sergio

Répondre à cet article

4 Messages de forum