Vous êtes ici : Accueil > S.A.E. > 1er cycle > Créer > De l’utilité du TBI.
Publié : 28 avril 2012

De l’utilité du TBI.

C’est une activité classique du passeport musical. Dans cette activité , les élèves doivent se mettre en équipe de deux et faire une composition avec des sons longs et des sons courts. Cette année j’ai inclus le TBI dans le processus. Voici ce qui s’est passé....

L’activité se déroule comme d’habitude : après un petit modelage, les élèves écrivent une partition dans leur cahier. La composition doit comporter des sons longs et des sons courts. La composition doit être la même dans les deux cahiers. Ils vont chercher des instruments appropriés et pratiquent la composition. Ils échangent leur rôle....

L’étape suivante est nouvelle : ils écrivent leur compos sur le TBI (Oh Joie !) Quand tous ont fini d’écrire, c’est le temps du concert...

Tous sont assis autour du TBI. Les équipes vont à tour de rôle jouer leur compos. Les autres sont à l’écoute et évaluent la composition jouée. Nous discutons et donnons ensemble une note à chaque équipe. Le déroulement est rapide, fluide et agréable. Le tout est sauvegardé et je m’en sert comme élément d’évaluation. Je n’ai plus besoin de vérifier dans les cahiers.

Les plus +

Le concert se déroule rondement. Les étudiants sont attentifs et participent à l’évaluation tout en développant leur sens critique.

L’évaluation se fait comme un charme et je conserve des traces pouvant aller dans un port folio.

Je ne "zigone plus " dans les cahiers.

Les étudiants sont contents de travailler au TBI.

Travailler avec un TBI, c’est plus que de faire des belles présentations. A un moment donné, il faut transcender cette étape et voir comment il s’intègre dans le déroulement quotidien d’une classe. C’est ce que j’ai commencé à faire cette année.

Voilà, c’est toutdelitou

Sergio