Vous êtes ici : Accueil > Primaire > Français > Interface web et orthographe rectifiée
Publié : 20 novembre 2015

Interface web et orthographe rectifiée

Plusieurs enseignants utilisent depuis l’an dernier la liste orthographique du MEESR (MELS). Elle a été élaborée afin de répondre à un besoin des enseignants qui était d’avoir une liste de référence.

Une interface web a été conçue pour optimiser son utilisation. Elle permet notamment de faire des recherches par son, thème, particularité graphique, classe de mots et prononciation. L’onglet contexte propose des phrases tirées d’ouvrages jeunesses avec références. De plus, quelques exemples d’activités sont proposés pour chacun des cycles. Il est donc maintenant rapide de créer une liste en lien avec vos projets et/ou besoins. Vous retrouverez en pièce jointe un procédurier pour l’utilisation de l’interface web.

Dans cette liste, les deux graphies (traditionnelles et rectifiées) sont proposées. Il n’y a pas d’obligation d’enseigner la graphie rectifiée. Je vous propose simplement de les nommer lorsque vous les rencontrez dans les listes et textes. Par contre, la graphie traditionnelle et la graphie rectifiée doivent être acceptées dans les corrections qu’elles aient été enseignées ou non. Par exemple, un enfant qui avait « oignon » dans sa liste de mots, mais qui écrit « ognon » dans sa dictée ou composition par omission du « i » ne peut être pénalisé. De plus, je me questionne sur la pertinence d’enseigner la règle traditionnelle de l’orthographe d’un nombre qui est très complexe. Pour cet élément, en enseignant la nouvelle règle, un temps précieux est récupéré pour les autres activités d’apprentissage. Pour un aperçu des règles de l’orthographe rectifiée, je vous invite à consulter ces sites et le document en pièce jointe : http://www.nouvelleorthographe.info/ http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gaba... http://www.gqmnf.org/

Évidemment, le fait de devoir accepter les deux graphies demande à l’enseignant de les connaitre et de valider leurs doutes. Les écoles ayant des besoins à ce sujet peuvent demander la présentation d’un atelier à la conseillère pédagogique en français.

Documents joints