Vous êtes ici : Accueil > ...d’intérêt général > Orthographe rectifiée
Publié : 28 septembre 2017

Orthographe rectifiée

Orthographe recommandée

En 2009, le MELS publiait un Info/Sanction précisant qu’en évaluation « les élèves qui utilisent les graphies traditionnelles ou les nouvelles graphies ne seront pas pénalisés dans le contexte des corrections effectuées par le Ministère. » Il était également recommandé que les commissions scolaires prennent en considération cette orientation à l’intérieur des normes et modalités. Il est donc essentiel que les deux graphies soient acceptées en tout temps, tant en apprentissage qu’en évaluation. Il n’y a pas d’obligation d’enseigner la graphie rectifiée, à l’exception des règles prescrites dans la Progression des apprentissages (par exemple : L’enseignant doit enseigner la règle du trait d’union dans les nombres selon l’OR : Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d’union.) Quelle est la pertinence d’enseigner une règle complexe de l’orthographe traditionnelle alors qu’en enseignant la nouvelle orthographe beaucoup plus simple un temps précieux est récupéré pour les autres activités d’apprentissage. Évidemment, le fait de devoir accepter les deux graphies demande à l’enseignant de connaitre les dix règles et de valider leurs doutes. La Liste orthographique du MELS au primaire propose également les deux graphies de tous les mots touchés par les rectifications.

Les Services Éducatifs suggèrent donc aux directions d’établissement de s’assurer que tous les enseignants connaissent bien les dix règles. Les écoles ayant des besoins à ce sujet peuvent communiquer avec la conseillère pédagogique en français.

Des ressources en ligne peuvent également être consultées : • http://www.nouvelleorthographe.info/https://www.orthographe-recommandee...http://www.renouvo.org/liste.php?t=...http://www.nouvelleorthographe.info...http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gaba...

Sonia Lachance Conseillère pédagogique